Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Voyage de et à l'étranger : déclaration sur l'honneur

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Voyage de et à l'étranger : déclaration sur l'honneur

À partir de ce 27 janvier 2021, toute personne effectuant un voyage autorisé à l'étranger devra être en possession d'une déclaration sur l'honneur attestant de la raison essentielle de votre voyage.

Seuls les voyages essentiels suivants sont autorisés entre le 27/01 et le 01/03 :

  • les voyages pour raisons professionnelles ;
  • les voyages des diplomates, ministres, chefs d’Etat et de gouvernement, membres du Parlement européen et assimilés ;
  • les voyages pour raisons familiales impérieuses ;
  • les voyages effectués pour des motifs humanitaires ;
  • les voyages qui sont liés aux études ;
  • les voyages d’habitants de communes frontalières, de leurs communes voisines directes et des zones frontalières ;
  • les voyages pour apporter des soins aux animaux ;
  • les voyages dans le cadre d’obligations juridiques, si nécessaires et pour autant que cela ne puisse pas se faire numériquement ;
  • les voyages pour faire effectuer des réparations urgentes dans le cadre de la sécurité du véhicule ;
  • les voyages dans le cadre d’un déménagement ;
  • les voyages de transit.

Pour les voyages dont question ci-avant, le voyageur est tenu, préalablement au déplacement, de remplir, signer et garder pendant tout le voyage la version électronique ou papier de la déclaration sur l’honneur.

enlightenedSi le voyage à l'étranger est fréquent et répétitif, une déclaration sur l'honneur doit être remplie une seule fois (voir en haut de ce formulaire). Toutefois, une déclaration sur l'honneur différente doit être remplie pour chaque type de voyage.

Vous pouvez remplir le formulaire en ligne ou télécharger le formulaire papier.

Remplissez le formulaire en ligne

Téléchargez le formulaire papier

Contrairement aux mesures prises lors du 1er confinement, il est donc autorisé que les habitants d’une commune frontalière ou d’une commune voisine directe de celle-ci franchissent la frontière (à titre d’exemple Florenville est une commune frontalière avec la France, ses habitants peuvent donc se rendre en France pour faire leurs courses dans un supermarché ou faire le plein de son véhicule, un habitant de Chiny peut faire de même étant donné que cette commune est une voisine directe).

Il est également important de préciser que les propriétaires étrangers de secondes résidences (NL, …) ne peuvent se déplacer pour rejoindre cette habitation dès le 27 janvier 2021. Ils ne peuvent pas davantage louer un gîte ou une chambre d’hôtel à partir de cette même date.

Les seconds résidents qui auraient effectué le déplacement vers notre pays avant la date d’entrée en vigueur de cette nouvelle mesure (soit avant le 27 janvier) peuvent quant à eux être présents dans leur résidence (à démontrer par les propriétaires).

La carte ci-jointe vous permettra de visualiser clairement quelles communes sont considérées comme frontalières ou situées en "zone frontalière voisine".

 

Galerie

Actions sur le document